Les Ecoles et les Conservatoires Supérieurs

Depuis 2005, Julien Ficely chorégraphie des pièces dans les écoles supérieures et les conservatoires à rayonnement national de danse. Il a travaillé avec la Cellule d’Insertion Professionnelle du Ballet National de Lorraine et de l’ENSDM Marseille, le CNMSD Lyon, les conservatoires de Nancy et de La Rochelle ainsi que pour le Jeune Ballet International de Cannes. A la demande du Ministère de la Culture et de la Communication, Julien Ficely a remonté deux extraits de sa pièce RH99 (hommage à Rosella Hightower créé au Ballet de Lorraine en 2007 ) pour les variations 2018 du 3ème cycle. 

Les enjeux pédagogiques : comment trouver les bons « outils » pour transmettre ? Développer mon imaginaire et mon vocabulaire chorégraphique, décortiquer ma propre gestuelle en gardant l’unité…

Ma gestuelle est écrite la plupart du temps, elle est assez complexe en terme de coordination.

La partager et la transmettre à des jeunes interprètes met à l’épreuve ma capacité d’adaptation pour obtenir les qualités recherchées. Pendant cet apprentissage, je décompose mes mouvements chorégraphiques ce qui m’aide à en comprendre les chemins et permet aux élèves de se les approprier.

L’enjeu ou le « jeu » principal pour moi se résume en une phrase : l’écoute active et la conscience des autres, le partage et la manière d’être et de danser ensemble.

Je souhaite leur donner une image de l’art chorégraphique proche de leur quotidien et du mien.