Souvenir d’un faune (2016)

Souvenir d’un Faune

Cinquième création de Julien Ficely, le point de départ de ce spectacle est le célèbre ballet « L’après-midi d’un faune » de Vaslav Nijinski. Rompant radicalement avec la tradition classique, s’affranchissant de la morale, la chorégraphie de Nijinski fut créée pour les Ballets russes en 1912 à Paris. Qualifié d’inconvenant par la critique, le spectacle fut présenté dans un parfum de scandale, en raison tout à la fois de l’argument et de son interprétation, la danse étant fort éloignée des codes de l’époque.

Après plusieurs créations originales, Julien Ficely souhaite se confronter à une pièce du répertoire chorégraphique en la transposant dans notre société avec ses codes et ses évolutions.

« Le faune » du spectacle est une femme, une femme qui s’est émancipée, qui est devenue dominatrice, et manipulatrice de l’homme.

Elle n’est plus craintive comme elle pouvait apparaître lors de la création, mais affirme son désir et fait de l’homme un simple jouet pour elle, un objet de plaisir.

La femme s’est affranchie au cours du 20ème siècle : de codes, de différences et de contraintes qui lui étaient jusqu’alors imposés. Elle affirme et assume désormais pleinement sa féminité, pour revendiquer sa liberté. D’instrument de la jouissance de l’homme dans le spectacle originel, femme imaginaire (nymphe), séductrice, parfois muse, soumise souvent, celle-ci opère une mutation en faune et fait de l’homme une proie. De corps « objet » elle devient corps « sujet ». De son côté, l’homme a perdu de son animalité, pour montrer un autre aspect de sa personnalité, toute en sensibilité. L’homme et la femme sont à égalité. Il n’y a plus de sexe fort dans la vision du chorégraphe, juste des règles du jeu.

Nos partenaires

Le Théâtre Ici et là (Mancieulles, 54), Le Trois C-L (Luxembourg), La Nef (Saint-Dié-des-Vosges, 88), Château Rouge (Annemasse, 74), Le Théâtre des Franciscains (Béziers, 34).

La Région Grand Est, la DRAC Grand Est dans le cadre de l’aide à la résidence et l’aide au projet , le Ministère de la Culture Luxembourgeois, le Département Meurthe et Moselle, la Ville de Nancy.

  Revue de presse

L’équipe

Durée : 60 minutes
Chorégraphe : Julien Ficely
Musique : Création musicale par Marco Marini avec des extraits de « Prélude à l’après-midi d’un faune » de Claude Debussy
Lumière : Olivier Bauer
Scénographie : Julien Ficely
Costume : Rachel Brayer
Interprètes : Pascal Bayart, Phanuel Erdmann, Laura Lamy, Anaïs Lheureux, Georges Maikel, Lucille Mansas, Samuel Retortillo, Yui Sugano
Création masque : Pascale Toniazzo, Compagnie Via Verde (Thionville)
Crédits photos : Mathieu Rousseau / André Nitschke